Quel financement pour ma formation ?

by / lundi, 04 mai 2015 / Published in Formation pour adulte
financement

Ce n’est pas tout de trouver la bonne formation. La plupart des formations proposées sur le marché sont en effet payantes. Il faut donc trouver le moyen de les financer et si on est en poste d’accorder à l’exécution d’un contrat de travail. Quelles solutions existe-t-il pour le travailleur ?

Bénéficier du financement d’une formation est un droit dont dispose le travailleur. C’est pour cela que certains dispositifs existent d’ailleurs. Lorsqu’on est salarié on dispose ainsi de nombreuses options pour financer sa formation et garder son poste. Le plan de formation de l’entreprise fait partie de ces options disponibles. Le plan de formation permet le financement d’une formation. Ce dernier est engagé par l’entreprise pour ses propres salariés afin de soit adapter le salarié à la mission de travail qu’on va lui confier ou soit pour développer ses compétences. Octroyées obligatoirement dans les heures de travail du salarié, cela lui permet de suivre une formation gratuite et rémunérée. Autre moyen de financement de formation, le congé individuel de formation. Destiné aux formations longues durées, il permet de suivre une formation rémunérée à Toulouse par exemple. Ce type de financement permet en effet à tout salarié de plus de deux ans d’ancienneté d’être pris en charge par son entreprise pour les frais de formation. Mais aussi de continuer à recevoir son salaire durant la période d’absence. La période de professionnalisation est également un moyen pour le financement de sa formation. Destinée à assurer la mise à jour des compétences du salarié, la période de professionnalisation est suivie en alternance avec un emploi. Elle ne doit toutefois pas excéder un certain quota d’heures et d’employés par entreprise. Elle permet de suivre une formation gratuite et rémunérée puisque le travailleur en formation continue à occuper son poste au cours de la formation. Et enfin parmi les moyens pour financer sa formation, le compte personnel de formation. Ouvert à tout salarié et demandeur d’emploi de plus de 16 ans, il remplace le droit individuel à la formation depuis le 1er janvier 2015. Pour les salariés à temps plein, il représente 150h de formation par an et peut être demandé à tout moment par tout travailleur. Toutefois, il faut que la formation respecte certaines conditions comme permettre d’acquérir le socle de connaissances et de compétences, les actions d’accompagnement à la validation des acquis de l’expérience VAE, les formations qualifiantes définies précisément par les textes et lois.

TOP