Le Village de l’Emploi : Pourquoi faire confiance à cette entreprise ?

Compétences professionnelles

En France, de nombreux centres de formation se sont lancés le pari difficile de trouver des solutions pour aider les jeunes qui ont du mal à lancer leur carrière ou à dérocher leur premier job. Les étudiants qui les ont fréquentés rapportent que très peu d’entre eux parviennent à honorer leurs engagements et à mettre les jeunes sur la bonne voie. Un seul établissement est vanté à l’unanimité : le Village de l’emploi. Ce centre de formation s’est spécialisé dans le développement des compétences professionnelles. Focus sur ces atouts qui vous mettent à l’abri du chômage.

Compétences professionnelles : de quoi s’agit-il ?

Pour évoluer dans sa carrière ou parvenir à dérocher son premier job, il est naturel qu’on commence à faire le point sur ses compétences. On s’interroge sur les connaissances et acquis qui représentent nos points forts, sur ces zones de vulnérabilité et de faiblesse qui seraient potentiellement les causes de nos candidatures déclinées. Il s’agit là de ce qu’on appelle « les compétences professionnelles », celles qui permettent à un employé d’accomplir les tâches et missions qui lui sont confiées dans le milieu du travail. Notez qu’on distingue, selon les « village de l’emploi avis », 2 variantes de ces compétences qui demeurent indissociables :

  • Les compétences techniques : Ce sont ces atouts opérationnels qui vous habilitent à remplir les fonctions liées à votre poste. Elles sont également appelées « hard skills ».
  • Les compétences comportementales : Ce sont les atouts personnels de l’employé, des qualités humaines et relationnelles qui sont de l’ordre du savoir-être par opposition au savoir-faire. On parle ici de « soft skills ».

Les compétences professionnelles sont des enseignements inculqués aux étudiants au cours de leur parcours académique notamment à l’université. Cependant, avec les nouvelles technologies et le dynamisme de plus en plus marqué du secteur économique, ces connaissances ne suffisent plus. D’où l’importance de les approfondir et de les actualiser à travers une formation postuniversitaire en l’occurrence au Village de l’emploi.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur www.latribune.fr.

Les compétences prisées par les recruteurs

Les services de ressources humaines s’intéressent, en premier lieu, aux compétences techniques dans candidats. Celles-ci sont essentielles pour la réalisation des missions liées au poste en question. Elles sont, dès lors, considérées comme déterminantes pour votre candidature. Autrement dit, pour un poste d’informaticien où l’entreprise recherche un candidat capable d’utiliser un logiciel donné, si cette condition n’est pas remplie, le postulant sera recalé même avec les compétences relationnelles et comportementales les plus avancées.

Néanmoins, cela ne signifie pas que vos compétences techniques peuvent vous garantir de décrocher le poste mis en jeu surtout si l’entreprise reçoit plusieurs candidatures à compétences égales. Dans ce cas, l’élément qui va faire la différence, c’est la personnalité. Ce critère permet à l’entreprise de s’assurer que ce candidat va rapidement s’intégrer dans la structure, construire des liens solides avec son équipe, échanger avec aisance avec les clients et gérer un groupe sans aucune difficulté. Voici ci-dessous quelques exemples de compétences professionnelles que les recruteurs recherchent à la loupe :

  • Les atouts transversaux qui sont d’une utilité incontestable à tous les postes à l’intérieur de l’entreprise. Il s’agit de la gestion des outils informatiques, la rédaction, la maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères.
  • Les atouts relationnels pour négocier, consolider l’esprit d’équipe, manager un groupe…
  • L’autonomie, la prise d’initiative, l’adaptation et la flexibilité

Valoriser les compétences professionnelles dans un CV

Il y a différentes manières de mettre vos compétences professionnelles en valeur et vous pouvez toutes les acquérir au cours d’une formation au Village de l’emploi. Le premier outil que vous pouvez utiliser pour valoriser ces atouts et convaincre une entreprise d’accepter votre candidature, c’est le CV et la lettre de motivation. En effet, avant-même de vous rencontrer, le recruteur va avoir une idée de vos qualités professionnelles. N’hésitez donc pas à lister toutes celles qui vous semblent entrer dans le cadre des critères recherché pour le poste convoité. Cela signifie que vous devez adapter ce descriptif aux fonctions liées à cet emploi.

De manière plus concrète, rendez-vous sur la rubrique « Diplômes ». Après avoir soigneusement cité le nom de votre certificat, l’établissement universitaire dont il est issu et la date de détention, pensez à indiquer les compétences que vous avez acquis. Pour un diplôme en « gestion administrative », vous pouvez citer : « maîtrise des techniques de modélisation » ou encore « connaissance des langages de programmation NET, Ruby on Rails, PHP, SQL, Java ». De cette manière, le recruteur comprend immédiatement à qui a affaire. En lisant votre CV, il sait si vous êtes à la hauteur du poste.

Par ailleurs, vous avez aussi la possibilité de valoriser vos compétences dans une rubrique spécialement dédiée pour cette fin. Les formateurs du Village de l’emploi conseillent toutefois de faire preuve de concision. Soyez sélectif et personnalisez ces atouts en fonction de chaque poste plutôt que de faire une énumération exhaustive qui va créer de la confusion plutôt que de convaincre le recruteur de votre capacité à accomplir les fonctions qui vous seront confiées.

Valoriser les compétences techniques et comportementales dans la lettre de motivation

De nombreux candidats commettent l’erreur d’énumérer toutes les compétences citées dans le CV dans la lettre de motivation. D’autres font l’erreur inverse de ne pas y revenir sous prétexte qu’ils les ont déjà abordés dans le premier document. En réalité, ce que vous devez faire, c’est de sélectionner les compétences annoncées dans le curriculum vitae et de mettre la lumière sur celles qui vous semblent correspondre aux critères que l’entreprise souhaite retrouver dans son prochain recru.

Par exemple, si vous postulez pour un poste managérial et que vous avez déjà signalé dans le CV que vous maîtrisez le travail en groupe et la répartition des taches de manière équitable, il convient de vous attarder plus longuement sur cet atout. Vous pouvez le développer davantage dans votre lettre surtout que ce document soit prêt à une rédaction descriptive.

A savoir : Comme les aptitudes rédactionnelles et la maitrise des langues font partie des compétences comportementales, il est essentiel de soumettre une lettre sans aucune faite d’orthographe ou tournure syntaxique maladroite.

L’intérêt de développer les compétences professionnelles

En suivant une formation professionnelle au Village de l’emploi, vous allez réussir à actualiser vos compétences professionnelles, ce qui vous permettra d’atteindre les objectifs suivants :

  • Acquérir une meilleure efficacité professionnelle grâce à une gestion optimale du temps et une intelligence émotionnelle bénéfique pour évoluer sereinement dans l’environnement professionnel.
  • Affiner ses compétences linguistiques
  • Apprendre le leadership et le mangement
  • Mettre à jour les compétences techniques

Les compétences comportementales sont plus difficiles à acquérir que les compétences opérationnelles. Pour cela, les formations proposées au Village de l’emploi proposent des cours précis pour développer la maîtrise des candidats d’outils informatiques. Les softs skills sont traités dans le cadre d’ateliers pratiques qui n’ont pas la prétention de modifier la personnalité de ses adhérents mais de leur fournir quelques pistes pour dépasser les difficultés qui les accablent.

Comment se passe la formation en entreprise ?
Quelle formation suivre pour devenir nutritionniste ?