Comment décrocher un poste avec des perspectives d’évolution certaines ?

Décrocher un poste

Si les jeunes finissent par baisser les bras lorsqu’ils n’arrivent pas à trouver un emploi, c’est parce qu’ils relient cet échec à l’absence de postes vacants. Cette déduction hâtive est très éloignée de la réalité, puisque les entreprises sont, dans leur majorité, à la recherche de nouveaux membres pour intégrer leurs équipes. Force est de constater que malgré ce besoin, elles ne peuvent revoir leurs attentes à la baisse et se résigner à accepter des postulants qui n’apporteraient aucune valeur ajoutée à l’entreprise. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment les formés du Village Emploi ont réussi à renverser ce schéma et à faire démarrer leur carrière.

Un CV attractif, précis et rigoureux

Le CV est, bien entendu, la carte de visite des candidats à l’embauche. La sélection commence avec ce document que la plupart traite avec une négligence manifeste. Voilà pourquoi, dès qu’ils intègrent le Village de l’emploi et qu’ils prennent connaissance des modules qui y sont enseignés, les postulants découvrent que la rédaction du CV occupe une place centrale dans les formations proposées. Les formateurs enseignent alors aux candidats les règles fondamentales pour concevoir un CV professionnel. Car, avant de penser à y introduire une touche d’originalité, vous devez penser à respecter les bases. Sur le plan formel, il va falloir créer des rubriques distinctes dont chacune occupe une section du CV.

Le lecteur ne doit éprouver aucune difficulté à distinguer les informations personnelles du candidat, de ses expériences, diplômes et loisirs, le tout en veillant à ne pas dépasser une page. Ici, la concision est de mise. Elle témoigne de votre esprit de synthèse et de votre capacité à faire votre auto-marketing. On est tous d’accord qu’une personne qui a du mal à se présenter elle-même aura plus de difficulté à représenter l’entreprise à laquelle elle appartient. Du point de vue du contenu, il ne faut pas faire figurer, dans votre CV, des phrases complètes mais des tirets informatifs. Dans la rubrique « Expérience professionnelle », indiquez le nom de l’entreprise, la date du début de la fin de vos fonctions ainsi que les compétences acquises au cours de cette expérience.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur www.europe1.fr.

Une lettre de motivation irréprochable sur le fond et sur la forme

Après avoir suivi les cours de techniques de recherche d’emploi, les formés maîtrisent à la perfection les instructions qui doivent être appliquées pour créer une lettre de candidature irrésistible. Si le CV est votre carte de visite, ce document est votre carte d’embarquement. Vous n’avez surement déroché le job, mais remporté avec succès une étape fondamentale pour l’avoir. Sur le plan structural, la lettre doit comprendre vos informations personnelles, celles de l’entreprise et un titre, suivis du corps du texte pour clôturer avec des remerciements et une signature. Jusque-là, elle ne diffère en rien d’une lettre ordinaire.

Parlons maintenant du corps du texte : la section qui contient les éléments sur lesquels vous allez réellement être jugés. Elle doit comporter 3 parties essentielles. La première porte le nom de « moi » et doit mettre en évidence quelques-unes de vos compétences : choisissez-les en fonction des atouts recherchés chez par l’entreprise. Vous pouvez aussi y faire figurer vos motivations à proprement parler et vos qualités humaines. La deuxième partie doit montrer au recruteur votre niveau de connaissance de la structure entrepreneuriale que vous comptez intégrer. Ayant pour thème « vous », elle est l’occasion pour le postulant d’émettre des informations comme la culture de l’entreprise, ses projets les plus récents, ses stratégies marketing, etc. Sans oublier la dernière partie « nous » dans laquelle vous devez montrer les avantages qu’on peut tirer en acceptant votre candidature.

Préparer l’entretien d’embauche

Au Village Emploi, les adhérents apprennent aussi comment mener un entretien d’embauche en bonne et due forme. Vous pensez peut-être que l’aisance dans le rapport avec autrui est une qualité innée ? Ce n’est pas tout à fait vrai ! Il est clair que les personnes qui ont naturellement beaucoup de facilité à s’exprimer dans des situations génératrices de stress devraient faire moins d’effort que les autres. Néanmoins, même si vous n’en faites pas partie, l’établissement met à votre disposition des ateliers pour vous exercer et acquérir progressivement cette assurance. En réalité, pour se sentir à l’aise face au recruteur, il faut avoir préalablement préparé les éléments du discours.

Comme évoqué plus haut, il est essentiel de se renseigner sur l’entreprise avant de vous rendre sur place. Cela vous donnera de nombreux sujets de conversation avec votre interlocuteur et vous permettra de faire valoir votre candidature en vous référant à des projets et valeurs réelles. Des formateurs vont également vous donner toutes les clés d’une bonne communication non-verbale. Cela commence par une tenue vestimentaire dictée par le Code du travail. Ensuite, vous allez apprendre, au cours des ateliers, comment vous défaire des gestuelles dont la connotation est péjorative au profit d’une attitude plus confiante, sereine et professionnelle.

Des compétences opérationnelles pour occuper un poste de qualité

Au-delà des techniques de recherche d’emploi occupant une place prépondérante dans les modules d’apprentissage de ce centre, les formations s’intéressent aussi aux compétences opérationnelles. L’intérêt porté à cette facette des atouts professionnelles tient du constat que les entreprises sont en quête de profils capables d’exercer en toute autonomie. Les adhérents sont alors formés de manière à tirer le meilleur profit possible de leurs connaissances théoriques et de les transformer en savoir-faire pratique. Si vous avez un diplôme en informatique, vous allez pouvoir vous spécialiser en Business Intelligence. Grâce à ce cursus d’apprentissage, vous serez en mesure de manipuler les logiciels et outils technologiques les plus récents : une compétence qui vous garantit un poste de qualité dès la fin de votre formation au Village Emploi.

Une intelligence émotionnelle nécessaire pour lancer sa carrière

Pour finir, nous allons aborder un dernier point de la formation au Village Emploi : l’intelligence émotionnelle : une capacité à maîtriser vos émotions et à diriger ceux des autres pour assurer une ambiance professionnelle favorable à la productivité et à l’épanouissement. Notez que cette compétence dépasse cette description plutôt simpliste, car au fur et à mesure de votre parcours, vous allez apprendre comment anticiper les conflits et les résoudre lorsqu’ils surviennent.

Notez que ce savoir-faire est essentiel pour gravir les échelons hiérarchiques au sein de la structure entrepreneuriale. Autrement dit, si vous souhaitez devenir manager dès le début de votre carrière ou accéder à ce poste au bout de quelque temps, des coachs bénéficiant d’un bon niveau d’expertise dans ce domaine vous accompagneront, pas à pas, pour vous fournir les règles d’une bonne communication interpersonnelle. Celle-ci consiste à déceler le langage non-verbal de vos interlocuteurs pour comprendre ce qui se passe dans leur tête. Un manager doit devenir un bon médiateur entre les membres de son équipe, les amener à interagir en dehors des tensions et à donner le meilleur d’eux-mêmes en toutes circonstances.

Quelle formation suivre pour devenir nutritionniste ?
Le Village de l’Emploi : Pourquoi faire confiance à cette entreprise ?