Analyse du marché de l’emploi informatique en France

informatique

En 1990, tout le monde n’avait que ce mot à la bouche : informatique. Si bien qu’à la fin de leur cursus scolaire, tous les lycéens ne voulaient que suivre des programmes de formations dans le domaine. Même les moins jeunes voulaient accéder à ces programmes, car la demande était très forte. Trois décennies après, la science et la technologie ont évolué. La demande est toujours très forte, mais elle est actuellement beaucoup plus axée sur la qualité des compétences. Les jeunes diplômés français ont-ils toujours une chance de décrocher un emploi dans le domaine informatique ?

Que disent les chiffres ?

En France, les métiers de l’informatique sont classés parmi les métiers du numérique. Si le terme « métiers d’avenir » leur est conféré, c’est d’une part à cause du développement très rapide des solutions innovantes. D’autre part, on peut mettre en cause la croissance fulgurante des ressources de calcul. En effet de nos jours, plus aucune entreprise ne peut espérer ou prétendre à une visibilité sur le marché sans un système d’information performant. Raison pour laquelle la fédération Syntec, membre du Medef et adhérant au Groupement des Professions de Services, divise d’ailleurs ces métiers en trois grandes catégories que sont les conseils et services, l’édition de logiciels et le conseil en technologie. En 2017, ils représentaient 3% de l’emploi soit 800.000 personnes. Comparé aux années précédentes, ce chiffre atteste d’une augmentation de plus de 28.000 nouveaux emplois créés. L’année suivante, le secteur recrutait en son sein 474.000 employés créant ainsi de l’emploi pendant huit ans d’affilée. Aussi, les entreprises du secteur ont réalisé cette même année un chiffre d’affaires de 56,4 milliards d’euros. On se rend ainsi finalement compte que la demande en emploi informatique n’a jamais baissé. Sur le site du village de l’emploi, on peut lire que le problème a une tout autre origine, celle de l’adéquation entre les formations prodiguées et les attentes des employeurs sur le marché de l’emploi.

Les formations en informatique disponibles en France

Si vous voulez faire des études en informatique en France afin de décrocher à la fin un emploi informatique, vous devez vous tourner vers une formation diplômante. Deux ans après votre baccalauréat, obtenez un BTS informatique ou un BTS SIO c’est-à-dire Services Informatiques aux Organisations. Il pourra être suivi d’un Bachelor Informatique et d’un DEES Informatique. Le Bachelor Informatique vous fait acquérir les bases de l’informatique, c’est un diplôme qui est délivré 3 ans après le baccalauréat. Quant au DEES, il vous transmet les compléments dont vous aurez besoin pour le déploiement, la maintenance et le développement d’un parc informatique d’entreprise. Si vous décidez d’aller un peu plus loin, le Master Spécialisé Informatique vous est proposé. Il est effectué à plein temps et vous donne accès à un Bac+6. Il vous forme en tant que spécialiste de l’informatique et de la gestion. En effet, il est conseillé aux jeunes diplômés d’aller le plus loin possible dans leurs études en Informatique, afin de se donner de plus grandes chances au moment de leur recherche d’emploi. Par conséquent, rien ne vous empêche de vous inscrire dans une école d’ingénieurs en informatique. Dans les privées, le cursus est proposé en alternance, afin d’aider professionnellement et financièrement l’étudiant.

Les débouchés des métiers de l’informatique

Le plus grand avantage dans la recherche d’emploi dans le secteur de l’informatique est que vous pouvez procéder à votre propre insertion professionnelle sans diplôme. Vous pouvez ainsi exercer l’un des nombreux métiers du Web que sont entre autres le Community manager, l’intégrateur développeur Web, le Webmaster, le Webmarketer ou le Webdesigner. Avec un Brevet de Technicien Supérieur Option Informatique et réseaux par contre, vous pourrez être recruté en qualité de gestionnaire de parc informatique ou administrateur réseaux. Vous pourrez aussi intervenir en tant que développeur d’applications mobiles ou technicien télécommunications et réseaux. Quant au BTS SIO, il vous ouvre des portes en tant qu’analyste d’applications, analyste programmeur, programmeur d’applications ou analyste d’études. Avec un DUT en informatique industriel, les métiers qui vous sont proposés sont celui d’administrateur de systèmes d’information ou de chef de projet études. Si vous possédez un Bac+3 en informatique, vous pourrez devenir développeur de sites Web, de systèmes d’informations et d’applications informatiques. Avec le master, accédez à l’ingénierie et à la recherche. Par ailleurs, avant vous intéresser à un métier dans ce domaine, établissez correctement votre projet professionnel et tenez compte des meilleurs débouchés sur le marché. Entre 2019 et 2020, le top 10 des métiers qui recrutent dans l’informatique sont le développement des applications mobiles, le Webmastering et le Webdesign. Si vous prévoyez aussi de devenir Responsable SEO, chef de projet Web ou Traffic Manager, le chemin est également tout tracé.

Quelles sont les réelles attentes des recruteurs ?

Une chose est d’avoir pu se former à l’un ou l’autre des métiers de l’informatique, une autre est de pouvoir combler les attentes du recruteur. Ne disposant pas toujours de la main-d’œuvre dont ils auraient pu tirer un bon profit, certains recruteurs sont obligés de se replier sur ce qu’ils ont sous la main. Lorsqu’ils recrutent un profil qui ne pourra pas effectuer directement et sans aucune aide l’une ou l’autre des tâches qu’ils attendent de lui, celui-ci est relégué aux simples tâches administratives et répétitives. Finalement, les recruteurs se réfèrent à des profils étrangers. Pour espérer leur plaire à travers son Curriculum Vitae, il faut de préférence posséder un diplôme d’ingénieur. S’ils doivent comparer entre un ingénieur et un développeur, le choix est rapidement fait. S’ils doivent toutefois prendre en compte le développeur, ils préfèrent le développeur chef de projet. En la matière, les langages populaires qu’ils voudraient que leurs nouvelles recrues comprennent sont entre autres le Java, le PHP, le JavaScript, le SQL et le J2EE. Le HTML5, le .NET, le HTML, le CSS et le CSS3 ne sont également pas exclus. Quant aux outils à ne pas négliger, il s’agit bien évidemment de Linux, des SGBD, de Windows et de MySQL. N’oubliez pas Jquery, Spring et Hibernate. Par ailleurs, le recruteur veut que vous possédiez des connaissances très solides dans la manipulation d’Unix, d’Hyperviseurs et de Microsoft SQL Server.

Les qualités recherchées par les recruteurs

En tant que chercheur d’emploi dans le mode de l’informatique, une chose est d’avoir le diplôme et les compétences, une autre est de posséder les qualités nécessaires pour la tenue du poste. Sans quoi, le jeune cadre que vous êtes ne pourra pas atteindre les objectifs qui lui auront été fixés par ses supérieurs. Tâchez par conséquent d’être très rigoureux et méthodique. Que votre esprit d’analyse soit comme une boussole pour vous au sein de l’entreprise qui a besoin de vous. Il en est de même du sens du relationnel et de la capacité de management. La première qualité facilite vos rapports avec vos collègues et la seconde vous permet de saisir leur personnalité afin de mieux diriger. Un jeune diplômé en informatique doit par ailleurs faire montre de réactivité, de créativité, d’une capacité à synthétiser et du respect des délais donnés.

Data management et data governance : guide pratique
Un emploi garanti avec un diplôme de programmation informatique